Search
  • INITIO

Episode 3 - "Bitcoin n'est qu'une bulle spéculative archi-volatile"

Updated: Jun 21


Bitcoin n'est pas une bulle, c'est l'épine.



Est-ce que la volatilité est réellement un problème?


La volatilité du prix du Bitcoin est régulièrement décriée et incite un certain nombre de commentateurs à comparer Bitcoin à une vulgaire bulle spéculative. J’aimerais expliquer pourquoi cette volatilité est inévitable à ce stable, voire nécessaire à la croissance de cette technologie.


Tout d'abord, il faut bien comprendre qu'avec une capitalisation totale d’environ 1000 milliards de dollars, le Bitcoin n’est encore qu’une goutte d’eau sur les marchés financiers. A titre de comparaison, des entreprises comme Apple ou Amazon pèsent (à l'écriture de cet article) respectivement 2280 milliards et 1660 milliards de dollars. Comparé au marché de l'or, Bitcoin est 10 fois plus petit... Ainsi, le marché des crypto-monnaies comporte encore assez peu de liquidité, et est très sensible aux mouvements (achats et ventes) opérés par de gros investisseurs (appelés «baleines»).



De plus, il faut évoquer le fait que la fréquence à laquelle des nouveaux bitcoins sont créés ne s'adapte pas en fonction de la demande du marché. Si, par exemple, le prix de l'or était multiplié par 10 ou par 100, nous verrions sans aucun doute de nombreux acteurs économiques s'engouffrer sur ce marché et trouver des moyens d'extraire plus d'or. Au contraire, le taux d'inflation de Bitcoin a été pré-déterminé dans son code informatique, et Bitcoin s'adapte dynamiquement aux capacités techniques de l'ensemble du réseau. C'est comme si l'or s'enfonçait progressivement sous Terre lorsque de nouvelles techniques d'extraction étaient découvertes. Cerise sur le gâteau, ce taux d'inflation est amené à diminuer tous les 4 ans pour finalement atteindre 0 en 2140.


Bitcoin est donc à ce jour la seule et unique commodité à avoir une offre rigide n'augmentant pas en fonction de son prix. Par conséquent, les variations positives et négatives sont plus importantes que sur d'autres marchés où la flexibilité de l'offre vient lisser les cours (or, pétrole, blé, etc.).


Maintenant, il est important de noter deux autres éléments:

  • la valeur moyenne d'un bitcoin depuis 2013 (courbe en noire ci-dessous sur une échelle logarithmique) augmente de manière constante:

  • la volatilité diminue année après année comme le montre le graphique ci-dessous issu d'un rapport de Fidelity Digital Assets (multinationale spécialisée dans la gestion d'actifs, un des leaders mondiaux dans son domaine)

Source: Fidelity Digital Assets

La volatilité comme un atout


La forte volatilité de Bitcoin pourrait être au final une bonne chose. Et oui! Certaines personnes pensent que Satoshi Nakamoto a intentionnellement prévu les 'halvings' (réduction tous les 4 ans du nombre de bitcoins créés quotidiennement) pour initier ces tendances haussières brutales. Il s’agirait alors d'une des stratégies marketing et de croissance les plus innovantes de l’histoire.


Voulue ou non, la stratégie semble fonctionner. Tous les 4 ans, le prix du Bitcoin explose, et engendre une attraction médiatique démesurée. Ces pics haussiers pourraient être comparés à l'électrocardiogramme de Bitcoin – montrant au monde (tous les 4 ans) qu’il est toujours en vie.


Tous les 4 ans, un certain nombre d’investisseurs et de particuliers, attirés par l’appât du gain, se ruent sur Bitcoin et revendent rapidement après avoir multipliés leurs mises initiales - sans avoir jamais réellement compris comment fonctionnait Bitcoin. Ce schéma pourrait expliquer ces bulles qui gonflent et éclatent à rythme régulier. Toutefois, lors de chaque cycle, certains individus un peu plus curieux et ouverts d'esprit prennent le temps de réellement comprendre la technologie... Lorsque ces derniers saisissent enfin le potentiel de Bitcoin, ils conservent leurs bitcoins (ou du moins une partie) et restent dans l'écosystème.


Et le cycle recommence... Bitcoin est un trou noir qui aspire progressivement tout ce qui se trouve autour de lui.

(source)


Bitcoin, bulle spéculative finalement ou pas?


Comme on le voit sur le graphique ci-dessous, toutes les bulles financières auxquelles Bitcoin est comparé (par exemple la Tulipomanie au 17e siècle) ont des allures bien différentes: une augmentation considérable du prix de l'actif, suivie par un effondrement des cours à son niveau initial (càd à 0).


Pour Bitcoin, le modèle est très différent. On constate clairement sur le graphique ci-dessous que les paliers (prix les plus bas) sont toujours plus hauts après chaque cycle ($0.001 en 2010, $70 en 2013, $250 en 2015, $3500 en 2019). A l'écriture de cet article, 1 bitcoin vaut $58'000...

Source


Si Bitcoin est réellement qu'une bulle spéculative sans aucun fondement, sans aucun avenir, sans aucune valeur, pourquoi son prix augmente-t-il constamment? Est-ce que les marchés financiers seraient à ce point-là irrationnels et incohérents? Peut-être...


Personnellement, je ne pense pas. Je suis plutôt d'avis que Bitcoin n'est jamais retombé à 0 parce que la communauté pro-Bitcoin ne fait que grandir, et la confiance dans ce nouveau système ne fait que se renforcer. La technologie est de mieux en mieux comprise.


Vous verrez... La plupart des personnes anti-Bitcoin annonceront probablement dans quelques mois que la 'bulle Bitcoin' a enfin éclaté lorsque le prix chutera de $250'000 à $50'000, et qu'ils avaient raison: Bitcoin n'est qu'une farce, une arnaque qui vous ruinera.



Mais une nouvelle fois, ils auront tout faux. En effet, le prix plancher du Bitcoin aura grimpé. La communauté Bitcoin se sera élargie. Le réseau se sera renforcé. De nouveaux entrepreneurs se seront lancés dans l'aventure. Bref, Bitcoin aura continué son expansion ne se souciant guère des critiques et commentaires fatigués d'un certain nombre de Baby boomers.


Conclusion


En définitive, Bitcoin est certes très volatile, mais il serait très réducteur de l'associer à une vulgaire bulle spéculative ne reposant sur rien. Nous avons vu que malgré cette forte variabilité, le prix du Bitcoin ne fait que grimper depuis 12 ans.


« Mieux vaut avoir une appréciation volatile, qu’une dépréciation stable… » - Michael Saylor


Il n'est pas impossible que nous traversions un nouveau cycle en 2021 de forte hausse, suivie d'une violente correction. Ne vous laissez pas avoir. Il ne s'agira en aucun cas de la mort de Bitcoin. Beaucoup pensent que Bitcoin est un moyen de devenir riche rapidement. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Bitcoin récompense au contraire la patience et la ténacité.


Episode suivant: "Bitcoin n'a pas de valeur intrinsèque"


Abonne-toi à INITIO sur Twitter!



363 views0 comments

Recent Posts

See All